Comment interpréter les dessins d’enfants ?

Enfants, nous avons tous été intéressés par le dessin. Il vous arrivait souvent de gribouiller des choses pas toujours compréhensibles sur nos papiers. Maintenant que vous êtes parents, le même scénario se reproduit avec vos enfants, et cela vous interpelle. Vous avez envie de comprendre les dessins que ceux-ci font. Avoir l’art d’interpréter les dessins d’enfants, c’est, en quelque sorte, pouvoir comprendre les enfants. C’est un travail de psychologue que vous pouvez aussi exercer avec un peu d’attention. Il suffit de pouvoir connaître la personnalité naissante de l’enfant.

Le premier essai

Le tout premier essai de dessin d’un enfant a forcément une signification, même si vous estimez que l’enfant n’a jamais vu un dessin et qu’il n’en a aucune intention. Prenez, par exemple, un enfant qui dessine le soleil. L’interprétation dessin soleil est toute simple. Le soleil représente le père ; la manière dont il apparait dans le dessein renseigne sur les relations de l’enfant avec son père.

Comment interpréter les dessins d'enfants ?

Un autre exemple, c’est le bébé qui trace, avec beaucoup d’entrain, un long trait fort qui prend la grande partie d’une feuille blanche après qu’on l’ait nourri. Vous pouvez comprendre par ce signe que l’enfant est dans sa peau et de très bonne humeur. Vous pouvez sentir cela à travers l’appui bien apparent du crayon ou du stylo qu’il utilise. A contrario, si l’enfant est moins d’humeur, il fera un trait plus serré, petit, dans un coin à l’angle de la feuille.

Comment interprète-t-on généralement ?

Il faut d’abord savoir que l’enfant dessine par plaisir, il serait alors insensé de chercher à interpréter chaque ligne qu’il fait. Il fait beaucoup de choses par plaisir sans la moindre explication. Toutefois, on peut se servir de la réussite des dessins pour identifier comment l’enfant se développe. Généralement, l’enfant arrive à faire les ronds à 3 ans. Les carrés s’en suivent à 4 ans et les losanges vers 7 ans. S’il arrive à produire, l’une de ces figures géométriques avant l’âge requis, c’est qu’il a un génie en lui qu’il doit travailler.